BRAVO!

Si vous êtes sur cette page aujourd’hui, c’est que vous avez déjà pris votre première décision, retrouver du temps pour vous!

Et je vous dis BRAVO car c’est une merveilleuse prise de conscience

Recevez votre e-book:

Voici les paroles de « Pas eu le temps  » de Patrick Bruel

Pas eu le temps
Pas eu le temps de regarder passer ma vie
Ni de bien comprendre où mes vingt ans sont partis
Pas eu le temps de dire au revoir à un ami, pas eu le temps
Pas eu le temps de bien préparer mes bagages
Pour être prêt à regarder sur mon visage
Toutes les marques que le temps laisse à son passage, pas eu le temps
Il est trop lâche, il va trop vite le temps passe et me précipite
Vers un homme que je ne suis pas prêt à reconnaître déjà
Il est trop lâche, il va trop vite le temps passe et me précipite
Vers un homme dont je ne veux pas dire que lui, c’est peut être moi
Pas eu le temps d’avoir su apprendre à aimer
Me souvenir de toutes les peaux que j’ai touchées
Ni de savoir s’il y a des cœurs que j’ai brisés, pas eu le temps
Pas eu le temps de faire le tour de mon quartier
C’était toujours plus loin que je voulais aller
Pas eu le temps de voir ce que j’ai pu rater, pas eu le temps
Il est trop lâche, il va trop vite le temps passe et me précipite
Vers un homme que je ne suis pas prêt à reconnaître déjà
Il est trop lâche, il va trop vite le temps passe et me précipite
Vers un homme dont je ne veux pas dire que lui, c’est peut être moi
Avec le temps on revient jamais en arrière
On n’peut que regretter ce qu’on aurait dû faire
Moi je referai tout si c’était à refaire
Oui tout si c’était à refaire
Il te donne et il te reprend chaque seconde de son temps
Pour pouvoir vivre une minute il faudra rendre celle d’avant
Il te donne et il te reprend chaque seconde de son temps
Pour pouvoir vivre une minute il faudra rendre celle d’avant mais le temps passe
Mais plus il passe et plus je l’aime ce temps qui joue et qui m’emmène
Jour après jour dans une danse où chaque pas est une chance
Mais plus il passe et plus je l’aime ce temps qui passe et qui m’entraîne
Vers celui que je voulais être avec ces rêves plein la tête
Et il est trop lâche, il va trop vite le temps passe et me précipite
Faire un homme que je ne suis pas prêt à reconnaître déjà
Et il te donne et il te reprend chaque seconde de son temps
Pour pouvoir vivre une minute il faudra rendre celle d’avant
Paroliers : Patrick Bruel / Felix Gray / Pascal Koeu / HErve Brault

Recevez votre e-book